La maison

LA MAISON

 

Marcel Sembat, avocat, ministre, député, journaliste et critique d'art aménageât cette maison avec son épouse Georgette Agutte, peintre et sculptrice reconnue. Ils formaient un couple marquant de la belle époque.

Marcel Sembat y est né le 19 octobre 1862 (pièce au dessus du salon). Elle est issue de la réunion des demeures de ses père et grand-père.

 Marcel Sembat et Georgette Agutte en avaient fait un lieu de villégiature loin de l'agitation parisienne où ils recevaient leurs amis artistes comme les Matisse. Ils ont adapté les lieux à leurs besoins et à leurs envies, abattant les  cloisons pour faire entrer la lumière, créant des bibliothèques, construisant un atelier et une terrasse en surélévation de l'ancienne bâtisse.

  La maison était agrémentée par les œuvres d'art collectionnées par le couple, celles créées par Georgette ainsi que par les réalisations de leur ami André Metthey (trois superbes cheminées en céramique et soubassements des fenêtres de l'atelier). Le jardin à été planté par Marcel Sembat, grand amoureux des lieux et des promenades dans la nature environnante.

À la mort du couple, c'est leur neveu Pierre Collart qui a hérité de la maison et du jardin, il y venait occasionnellement. Ses héritiers ont vendu la maison  à la ville de Bonnières en 2004 et ont donné à cette occasion des objets personnels du couple.

 Le mur de verre du centre de loisirs implanté dans le jardin est réalisé en reprenant les tons d'un tableau de Georgette Agutte illustrant le parc, chaque rectangle de verre représentant un  pixel. Il permet aux arbres du parc de se refléter sur sa surface.

 Depuis, la ville a entrepris des travaux de réhabilitation : réfection des façades, aménagement du parc, consolidation de la structure, réfection du chauffage et aménagement de certaines pièces (salon, chambre). Cette action se poursuit en 2013 et 2014 afin  de recréer l'ambiance des lieux.

  L'association VIVHAS née en 2012 pour valoriser la maison a, quant à elle, aménagé le bureau et la bibliothèque et continue avec les escaliers et les décors de l’atelier qui pourra accueillir prochainement des expositions.

 

L'atelier de Georgette Agutte

 

L'atelier créé en 1908 permettait, avec sa grande verrière et sa terrasse, à  Georgette Agutte de peindre en profitant du paysage et de la lumière. Cet espace retrouvera bientôt sa fonction première grâce des peintres amateurs qui l’investiront régulièrement. Il est aussi destiné à accueillir expositions et conférences. 

 

Les tableaux au mur sont des dessins de Georgette Agutte.  On trouve des dessins sur papier, carton, des tableaux sur fibrociment.  Parmi ces panneaux retrouvés sur place deux sont  en cours de restauration par l'association VIVHAS. Les trois panneaux, impression sur toile des originaux  qui étaient aux murs de la salle à manger, représentent le jardin et la vie de la maison, ils vont être remis en place lorsque la pièce sera restaurée. Trois dessins de Ouvré, dédicacés, sont aussi présents.

 

L'atelier servait aussi de bureau à Marcel Sembat, c'est pourquoi on y a installé un des  seuls meubles restés dans la maison, il s'agit du bureau de Louis Adolphe Sembat.

Parmi les objets laissés pacilla famille, on  trouve ici le tampon du bureau de poste de  Bonnières ainsi que le bicorne de commandant des sapeurs pompiers et les épaulettes. La petite bibliothèque accueille, quant à elle, les livres d’art.

Par les fenêtres on voit le parc et on aperçoit la maison voisine qui appartenant alors à  M Pichon, oncle de Georgette Agutte, dans laquelle elle venait enfant. C'est là que l'histoire du couple a démarré puisqu'ils se sont rencontrés enfants pour lier leurs destins plus tard et jusque dans la mort. En redescendant vers le 1er étage, on voit les articles de journaux parus au moment de leur décès.

 

 

 

atelierblog1

        atelierblog2

atelierblog3

        atelierblog4

 

L'atelier avant aménagment

atelierblog5

           atelierblog6

 

Le bureau de Marcel Sembat

Le bureau à été meublé grâce au prêt de mobilier par "les anciennes laiteries de Jeufosse", il a retrouvé les livres et revues de politique de Marcel Sembat dont plusieurs contiennent des articles écrits par lui.

Certains d’entre eux sont consultables sur le pupitre, il s’agit de la revue de l’évolution co-créée par Marcel Sembat et à laquelle collaborait le premier mari de Georgette, Paul Flat.

Sont accrochés aux murs des aquarelles réalisées par Georgette Agutte. Le buste de Jean Jaurès trône sur  la cheminée.

Cette pièce est aménagée par Marcel Sembat pour agrandir l'ancien bureau de son père en abattant la cloison le séparant de la cuisine, il pouvait ainsi travailler en ayant une vue sur le jardin. Le bureau de Louis Adolphe était celui de la poste, relié au couloir par une porte et un guichet condamnés depuis. Des écuries existaient alors dans le jardin.

 

 

breaublog1                 bureaublog2

 

Le bureau avant travaux

bureaublog3      buravtrav1blog       burenctrav3

 

 Le salon

 Le salon contenait à l'origine une cheminée Metthey, la façade de celle ci va être restituée afin de retrouver le décor d'origine de la pièce. Celle-ci a également bénéficié du prêt de mobilier mais la ville souhaite la remeubler prochainement pour retrouver les fauteuils clairs que l'on peut voir sur les tableaux et photos. 

Aux murs et sur la cheminée, on trouve des photos de famille et des tableaux peints sur bois retrouvés dans la maison.

Dans l'ancien salon de musique une vitrine permet de voir quelques objets personnels comme les boites de peinture et la palette  de Georgette Agutte mais aussi une carte du parti socialiste de Marcel Sembat, des exemplaires des ses ouvrages, son marocain de conseil des ministres, son écharpe de député.

La pièce doit retrouver dans les bibliothèques aménagées par Sembat dans l'ancien garde-manger de ses parents les livres d'histoire et les journaux et revues retrouvées sur place.

 

Apres travaux                                                                 Avant travaux

salonblog

          salonblog3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Travaux en cours

Posté par vivhas